Q.A.G assemblée Nationale
L'équipe du forum souhaite faire découvrir le forum à un "public" plus large en faisant de la publicité. Nous vous invitons à vous rendre dans la section "Fonctionnements et Mentions".

Merci.
_Legemmois44

Pétition pour aider un élève à rejoindre le lycée experimental de St-Nazaire

Aller en bas

Pétition pour aider un élève à rejoindre le lycée experimental de St-Nazaire

Message  revoltescolaire le Ven 29 Mai - 21:50

*

A l'attention de : Ministère de l'Education / Mr Nicolas Sarkozy






Communiqué de Presse.



Le ministère permet-il aux lycéens de suivre la scolarité dont ils ont réellement besoin ?




Aujourd'hui
le système est en échec face à beaucoup d'élèves, pourtant des
alternatives existent à cela : le CNED, les pédagogies alternatives,
etc. Mais ces écoles différentes sont-elles véritablement accessibles à
tous les jeunes qui en ressentent l'envie et le besoin ? Un jeune a
bénéficié d'une partie de sa scolarité au collège expérimental Anne
Frank, au Mans, et d'une année de seconde générale au lycée Autogéré de
St-Nazaire. Il a décidé d'écrire aux élus.




Suite
à un nouvel échec du système pédagogique du ministère de l'éducation,
Rémi est entré en 5ème au collège Anne Frank, au Mans. Grâce à cet
établissement, cet élève a pris goût à l'apprentissage, à se lever
chaque matin pour aller à l'école. Ce collège a délivré plusieurs
élèves de phobies scolaire, les a motivés à avoir un but dans la vie,
des projets, et à s'intéresser au patrimoine et à la vie culturelle.




Au cours de son année de 4e, Rémi a commencé à se demander ce qu'il
choisirait ensuite comme orientation. Il a pensé à plusieurs
établissements expérimentaux. Or, sachant qu'en France il existe moins
de dix lycées de la sorte, le choix s'est porté sur celui le plus
proche : le Lycée Expérimental de St-Nazaire (fondé à l'initiative de
Gabriel Cohn Bendit). Cependant, le problème de l'argent se posait. En
effet, ce lycée ne bénéficiant pas d'internat (comme l'ensemble de ces
établissements qui ont pourtant multiplié les demandes depuis plusieurs
années, et qui, à chaque fois ont été rejetées par le ministère), il y
a donc eu une grosse inquiétude au niveau du logement. Comment trouver
un appartement pour un jeune de 14 ans ? Comment intégrer un foyer de
jeunes travailleurs dont le tarif s'élève à plus de 400€ par mois ?
Comment trouver un job étudiant à cet age ? De surcroît, les soucis ne
ce sont pas limités à cela. Habitant le Mans, il fallait encore payer
environ 150€ de train par mois, soit 1 500€ pour l'année scolaire, la
seule aide accordée par le conseil régional étant de 100€ par an!




Après avoir effectué de nombreuses recherches, cet adolescent a pensé
joindre Monsieur François Fillon. Son cabinet a contacté sa famille
tous les jours pendant au moins deux semaines, mais ne l'a pas aidé
pour autant, ceci n'entrant pas dans leurs capacités. Pourtant, le
premier ministre avait eu connaissance de sa situation et s'en disait
touché. Rémi a tout de même rejoint ce lycée après une semaine passée,
en
début d'année scolaire 2007, au collège expérimental du Mans en
attendant de trouver une solution. En vain. Le centre d'information
jeunesse de St-Nazaire avait trouvé un logement chez l'habitant sur
Saint Nazaire, en échange de 100€ par mois et de quelques heures de
baby-sitting le matin et après les cours. Ceci lui aurait parfaitement
convenu si la mère n'avait pas voulu lui faire réaliser des tâches
ménagères et garder les filles tous les soirs pendant qu'elle vaquait à
ses occupations. Cette dernière a même dit un jour : « Rémi monte pour
ne pas passer le balai ! » alors qu'il allait faire ses devoirs dans sa
chambre. Il a quitté cette famille juste avant les vacances de la
Toussaint, et s'est rendu chez un ami à Nantes. Rémi devait donc se
lever à 5h30 tout les matins, et ne rentrait pas avant 19h30.

Des conditions donc peu agréables pour suivre correctement sa scolarité!

Rémi a fini par quitter ce lycée à la fin de l'année scolaire 2007/2008
à cause de ces raisons. Il a intégré l'année suivante le lycée Sacré
Cœur de Ponlieue, situé au Mans, et se retrouve aujourd'hui dans une
situation très compliquée, malgré de bons résultats. Le lycéen se sent
malgré tout mal à l'aise, et n'arrive pas à trouver sa place au sein de
la norme éducative. Il refuse de réintégrer l'année prochaine un lycée
classique.

Ce jeune se pose désormais la question de ce qu'il fera à la prochaine
rentrée. Il a eu alors l'idée d'écrire à plusieurs élus: le Directeur
National de la Vie Lycéene, le cabinet de Nicolas Sarkozy, l'inspection
académique de la Sarthe, le rectorat de Nantes.




Contact Presse : Dimanche 3 mai, Le Mans

Rémi Marchand
remi-marchand@laposte.net



Lien vers le texte : http://revoltescolaire.skyrock.com/
avatar
revoltescolaire
Equipe du forum
(Administrateur)

Equipe du forum(Administrateur)

Messages : 9
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Localisation : Le Mans/ St-Nazaire-Bzh

Vie du forum
Respect:

http://revoltescolaire.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum